Documentaire sur les premiers réfugiés climatiques : « Papous, pieds dans l’eau » – De l’indifférence de l’Occident

Un reportage saisissant, touchant mais aussi révoltant sur l’impuissance des Papous des îles Carteret face à la montée du niveau des océans, à leur exil forcé et à l’abandon de la communauté internationale !

Image associée

Ce reportage à ne pas manquer montre à quel point nous nous soucions peu des peuples qui sont le moins responsables du réchauffement climatique et de la dégradation des écosystèmes; ce sont pourtant les premiers à souffrir dans l’indifférence de ce que Etats et industries occidentales ont provoqué !

La COP23, qui se tiendra à Bonn en Novembre, sera présidé par les Fidji, autre état insulaire menacé par le réchauffement climatique et la montée du niveau des océans, et une des principales discussions tournera autour du montant à allouer aux pays du Tiers-Monde, dont les pays insulaires, pour les aider à s’adapter au réchauffement climatique.

Une culture, un habitat, un peuple s’éteint et que font les pays riches et multinationales ? Ils en sont encore à discuter de la manière de régler la situation tout en sauvant leurs profits, tandis que des gens meurent et s’exilent déjà sous l’effet de leurs politiques mortifères…

http://www.liberation.fr/planete/2016/11/20/financement-climat-certains-pays-developpes-font-vraiment-la-politique-de-l-autruche_1529305

http://www.altermondes.org/financer-ladaptation-climatique-avec-01-du-pib-des-pays-riches/

De même comment préserver les états insulaires lorsqu’aucune politique sérieuse et qu’aucun objectif contraignant n’est pour l’instant sorti des COP pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, seuil qui permettrait de sauver la majorité des états insulaires de la montée des eaux ? En effet, tant que le profit et la croissance passeront en premier, il sera naïf de croire que les pays riches, ainsi que la Chine et l’Inde, respecteront cet objectif, déjà dépassé à l’heure actuelle pour nombre de climatologues…

Les 1,5°C scellés dès 2020

La trajectoire des +1,5°C modulée par les variations du Pacifique

http://leclimatoblogue.blogspot.fr/2017/02/points-de-basculement-atteints-en.html

Pendant ce temps l’Australie, premier pays riche concerné par l’exode des populations insulaires, parque les immigrés à l’écart du continent dans des conditions inhumaines…, Préfiguration du futur de l’ensemble du monde occidental face aux réfugiés des pays impactés par le réchauffement climatique ainsi que par nos autres pollutions, la dégradation de leur environnement par les multinationales occidentales et autres politiques néo-colonialistes ? A nous le gâteau, à eux les miettes, et si ils en réclament de trop, on sait les en dissuader… :

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160810.OBS6077/australie-l-enfer-des-migrants-relegues-sur-l-ile-de-nauru.html

Lire aussi les excellents articles du site le partage à propos de notre civilisation et de ses impacts irréversibles sur les peuples premiers et la vie sur Terre :

http://partage-le.com/fr/

Présentation du reportage de Thalassa, diffusé en 2008 :

Les îles Carteret en Papouasie Nouvelle-Guinée sont des territoires désormais réellment submergés par la montée des océans et leurs habitants doivent fuir leurs îles. Ils seraient les « premiers réfugiés climatiques de la planète ».

 

Lire aussi sur la situation dramatique des habitants des îles Carteret :

http://www.lejournalinternational.fr/Rechauffement-climatique-les-premieres-iles-du-Pacifique-submergees_a2488.html

https://papouasienouvelleguine.wordpress.com/2016/12/01/les-iles-carteret-bientot-sous-locean-pacifique/

Un commentaire

  1. Bonjour,
    La continuation de notre mode de vie confortable sera éventuellement en péril compte tenu du réchauffement climatique et de ses conséquences néfastes, combiné à l’écroulemement éventuelle de la civilisation industrielle, du fait de son insoutenabilité structurelle. Voilà ce qui devrait faire la une des journaux du monde entier pour une prise de conscience planétaire.

    Hélas, actuellement, les gens ne prennent pas au sérieux le réchauffement climatique. Car je constate chaque jour que chacun continue à utiliser sa voiture à essence ou à brûler du charbon dans son barbecue ou continue de voyager en avion en brûlant du kérosène, etc… Dans ces conditions là, le +1.5 et le + 2 degrés Celcius seront atteints plus vite qu’on le croit. Alors, nous assisterons péniblement au déclin de la civilisation moderne et on verra les conséquences néfastes de ce déclin qui aboutira à une clivilisation de survie où seuls les plus forts physiquement ou les plus intelligents ou bien les plus chanceux survivront de plus en plus péniblement au fil des siècles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s