Documentaire « Le plastique : la menace sur les océans », de la pollution la plus importante sur Terre…

Un documentaire à ne pas manquer sur une pollution encore trop méconnue de par son ampleur et ses conséquences catastrophiques : la dispersion de 150 millions de tonnes de plastique dans les océans !

http://www.especes-menacees.fr/actualites/plastique-abordage-oceans-16062016/

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/04/12/pollution-marine-les-plastiques-premiers-predateurs-des-oceans-alerte-une-ong_4900305_3244.html

Le plastique est omniprésent dans nos vies, indispensable à la société moderne qui n’aurait pu croître sans lui, or nous oublions souvent qu’il est le principal polluant de notre planète. Issu du pétrole, et émettant donc par ailleurs du CO2, sa fabrication nécessite l’emploi de nombres de produits chimiques très toxiques qui sont aujourd’hui disséminés dans tous les écosystèmes de la planète et notamment dans les océans et écosystèmes côtiers. Les micro-fragments de plastique, dont la durée de vie est inconnue des scientifiques, asphyxient oiseaux, poissons et autres animaux et invertébrés. Véritables bombes chimiques, ils attirent aussi tous les polluants de notre monde moderne que nous retrouvons ensuite dans notre assiette via leur concentration dans la chaîne alimentaire !

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/01/25/01008-20160125ARTFIG00358-en-2050-les-oceans-compteront-plus-de-plastique-que-de-poisson.php

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/02/22/les-oceans-pollues-par-des-particules-invisibles-de-plastique_5083321_3244.html

http://www.regardsurlemonde.fr/blog/tag/plastique/

Notre société de consommation et de croissance illimitée est à l’origine de cette pollution catastrophique pour l’avenir du vivant et le nôtre…  Ne comptons pas sur le monde économique et politique dont la croissance des profits ou du PIB dépend en grande partie de sa consommation et de son utilisation dans nombre de domaines stratégiques…

http://www.septiemecontinent.com/pedagogie/wp-content/uploads/2014/11/Familles-de-plastiques-et-usages.pdf

Et ne comptons pas sur l’utilisation croissante des plastiques bio-dégradables, qui nous dédouanent de sa consommation, tandis qu’ils ne peuvent être décomposés dans l’océan et sont très rarement à 100% composés de matière organique… Le développement de l’économie circulaire et du recyclage du plastique est aussi un beau leurre, puisqu’une partie du plastique ne pourra être recyclé, de l’énergie supplémentaire sera dépensé et l’utilisation même du plastique non-remise en cause (d’ailleurs les multinationales dépendantes de son utilisation se sont emparés très rapidement de cette nouvelle économie soi-disant durable, étrange non ? En même temps cette économie circulaire (recyclage notamment) ne remet pas du tout en cause la production de biens de consommation, au contraire elle en justifie sa poursuite…).

https://www.wedemain.fr/Les-plastiques-biodegradables-ne-peuvent-pas-se-decomposer-dans-l-ocean_a1944.html

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2834_plastiques_degradables.php

http://cniid.org/Les-limites-de-l-economie-circulaire-ou,539

http://www.la-bibliotheque-resistante.org/mes_textes/question_des_metaux.pdf

Les initiatives individuelles sont déjà un début : acheter des meubles en bois, ne plus utiliser de sachets plastiques, ne plus acheter de plastique du tout en fait et trouver des manières écologiques et locales de le remplacer. Malheureusement, elles ne suffiront pas puisque nombre de personnes (et principalement entreprises) ne souhaiteront pas abandonner sa consommation, si pratique, économique et omniprésente.

Nous devons lutter collectivement pour que notre société change radicalement; notre avenir et celui du reste du vivant est en jeu !

Yoann https://docuclimat.com/  

Quelques pistes pour sortir de la civilisation du plastique :

http://www.actes-sud.fr/catalogue/botanique/le-livre-des-arbres-arbustes-et-arbrisseaux

http://www.plumedecarotte.com/le-grand-livre-des-ressources-vegetales.html

http://www.sortirdupetrole.com/

Sur notre société de croissance destructrice du vivant et ultra-dépendante des énergies fossiles, et sur la nécessité de provoquer et de se préparer à une société post-pétrole :

https://docuclimat.com/2016/12/21/documentaire-danimation-sans-lendemain/

https://docuclimat.com/2016/12/18/documentaire-cruel-sera-le-reveil-le-crash-petrolier/

https://docuclimat.com/2017/02/20/documentaire-lappel-de-la-vie-comment-faire-face-a-lextinction-de-masse-en-streaming/

Des documentaires sur la biodiversité, pour mieux la comprendre, comprendre ce que nous lui faisons subir et mieux la protéger :

https://docuclimat.com/documentaires-en-streaming-par-categories/documentaires-sur-la-nature-la-biodiversite-et-sa-destruction/

Quelques autres liens pour renverser la situation écologique et climatique par le retour vers l’autonomie, les échanges locaux, l’autoconstruction, la permaculture et la réinsertion au sein de la nature :

https://docuclimat.com/liens-utiles-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique/

Présentation du documentaire, diffusé en 2013 sur Arte :

Quelles sont les conséquences de la pollution des océans par les matières plastiques ? Un état des lieux des connaissances scientifiques actuelles.

Chaque année, l’humanité déverse six millions de tonnes de plastique dans les mers. L’océanographe et militant écologiste Markus Eriksen sillonne le Pacifique Sud, des côtes chiliennes à l’île de Pâques, pour détecter un des tourbillons océaniques où se concentrent ces plastiques. Deux « îles » de déchets non biodégradables ont déjà été découvertes dans le Pacifique Nord et en Atlantique Nord, et trois restent à localiser dans l’hémisphère sud. Avec quel impact ?

Multiples pollutions

Chimistes, océanographes et ornithologues mettent en lumière les multiples facettes du phénomène, à commencer par les mammifères étranglés et les oiseaux étouffés. Mais les hormones de synthèse véhiculées par les débris, les substances polluantes qui s’y concentrent ou les micro-plastiques présents dans nos produits de consommation s’avèrent plus toxiques encore pour la chaîne alimentaire. Sans oublier que ces objets transportent sur des milliers de kilomètres des micro-organismes qui bouleversent les écosystèmes. Une pollution massive et mondiale.

D’autres articles sur la contamination des océans par les déchets plastiques et les produits chimiques :

https://www.franceinter.fr/societe/l-ocean-arctique-la-poubelle-jaune-du-monde

http://www.journaldelenvironnement.net/article/pollution-record-dans-les-grands-fonds-marins,79425?xtor=RSS-31

http://www.leparisien.fr/environnement/nature/au-plus-profond-des-oceans-une-contamination-extraordinaire-14-02-2017-6681048.php

D’autres documentaires sur le pétrole, notre société de croissance, le réchauffement climatique et autres sujets liés ici :

https://docuclimat.com/documentaires-en-streaming-par-categories/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s