7ème saison de reportages de « Sale temps pour la planète » en streaming

Saison 7 de sale temps pour la planète, composée de 5 reportages diffusés en 2013 sur France 5. Série créée et dirigée par Morad Aït-Habbouche.

Chaque épisode aborde la manière dont les populations d’une région du monde sont affectées par les effets du réchauffement climatique ou d’autres problèmes environnementaux ainsi que des solutions mises en place ou souhaitées par les acteurs concernés.

N.B : Je recommande vivement le visionnage de cette série de reportages !

Voir aussi en streaming la saison 8, la saison 9 et la saison 10 de « Sale temps pour la planète ».

Reportage « France, côtes d’alerte », diffusé le 29 Juillet 2013

En France, une commune sur deux est soumise au risque d’inondation. Le 15 juin 2010, dans le Var, 59 communes sont dévastées de Draguignan au golfe de Fréjus. Les dégâts sont importants. Les constructions dans les zones inondables s’étaient multipliées. A La Faute-sur-Mer, en Vendée, les digues ont-elles été restaurées depuis les 29 morts lors du passage de la tempête Xynthia ? Dans le Vaucluse, le 22 septembre 1992, la ville de Vaison-la-Romaine est ravagée par une crue gigantesque. Marquée par cet événement tragique, la commune a su tirer progressivement les leçons du passé. Elle est devenue, à présent, un laboratoire de la culture du risque.

Reportage « Equateur, sur des charbons ardents », diffusé le 05 Août 2013

Zoom sur la menace planant sur l’Equateur avec le volcan Cotopaxi. Ce cône blanchi situé aux alentours de Quito est même devenu un des symboles du pays, mais son éruption entraînerait une coulée de boue qui priverait la capitale de l’essentiel de son alimentation en eau potable. Cette situation n’est pas un cas isolé. L’Equateur recense pas moins de 25 volcans actifs ou très actifs surnommés le «boulevard des volcans» par le géographe et explorateur allemand Alexander Von Humboldt. Pour faire face à cette situation, des sentinelles veillent. Quant à la population, elle s’entraîne à évacuer la ville pour se mettre en lieu sûr. Mais la capitale Quito, installée sur une faille sismique, risque à tout moment de subir un séisme.

Reportage « République Dominicaine, le spectre Haïtien », diffusé le 12 Août 2013

Avec quatre millions de vacanciers par an, la République Dominicaine est la destination touristique la plus prisée des Caraïbes. Pour être en mesure de répondre au nombre et aux exigences des visiteurs, en provenance principalement d’Amérique du Nord et d’Europe, le gouvernement projette de doubler la capacité d’accueil du pays d’ici 2020. Mais une ombre au tableau demeure. L’île est menacée par des fléaux de toutes sortes : outre les cyclones qui frappent chaque année, les séismes, les tremblements de terre et autres tsunamis sont des dangers potentiels qui planent sur le pays. Comment la République Dominicaine fait-elle face au spectre haïtien ?

Reportage « Grèce, oubliée des Dieux », diffusé le 19 Août 2013

La Grèce est touchée par des risques naturels importants. Elle est notamment un des pays d’Europe où le risque sismique est le plus élevé. La population vit sans cesse avec l’angoisse du «Big One». Elle garde en mémoire le séisme qui a frappé la ville d’Acharnes en 1999. Au total, 140 personnes y sont décédées. Chaque été, les feux de forêt ravagent des milliers d’hectares de bois, des maisons et tuent des hommes. Les pompiers font ce qu’ils peuvent. Mais ils sont confrontés à des restrictions budgétaires avec la récession. La Grèce manque aussi d’eau, notamment dans les îles, comme à Hydra où le ravitaillement se fait par bateau.

Reportage « Sicile, de Charybde en Scylla », diffusé le 26 Août 2013

La Sicile, plus grande île de la Méditerranée, est l’un des territoires les plus surveillés au monde. Densément peuplée, l’île compte 5 millions d’habitants smalgré la forte activité volcanique. L’Etna, plus haut volcan d’Europe, plafonne à 3 300 mètres d’altitude et est en activité quasi permanente. La Sicile est située à la rencontre de la plaque eurasienne et de la plaque africaine. Depuis 2011, un nouveau cratère y a été observé. Il s’avère actif. Pour Boris Behncke, un scientifique allemand, ce volcan est aussi une bénédiction : les agriculteurs de la région savent qu’il offre une terre d’une incroyable fertilité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s